Vous allez voir ce que vous allez voir !Football_pictogram

Les instances françaises du football professionnel viennent de se rendre compte qu'il arrivait aux arbitres de faire des erreurs, de commettre des injustices ou de se faire berner par des simulateurs. Une décision a été prise !

Désormais, en ligue 1, grâce aux opérateurs officiels Canal+ et Orange, une commission se réunira pour visionner les vidéos des matchs du week-end et corrriger les erreurs d'arbitrage, disculper un joueur et sanctionner un simulateur, comme c'est le cas depuis très longtemps dans d'autres sports collectifs.

Quelle révolution ! Jusqu'à aujourd'hui, rien que l'usage du mot "vidéo" était interdit dans le milieu du football, comme si une malédiction allait s'abbatre sur celui qui le prononcerait. Jusqu'où allons nous aller ? Pas bien loin je le crains.

Enfin maintenant, on aura un arbitrage juste !

Au fait, ce n'est pas la vidéo qui a permis au quatrième arbitre de se prononcer sur le coups de boule de Zidane ou celui-ci avait un temps de réaction plus long que la moyenne ?